Clermont-Ferrand, Auvergne, France
06 01 19 83 63

Ancres de lien : le guide ultime

Rédacteur web SEO à Clermont-Ferrand, je booste votre trafic grâce à du contenu optimisé.

Ancres de lien : le guide ultime

Tout savoir sur les ancres de lien en SEO

Les ancres de lien sont liées au maillage interne et au netlinking. Ils sont l’un des facteurs pour le bon référencement naturel d’un site. L’ancre joue un rôle important à la fois pour les internautes et pour les robots de Google.

Si l’utilisation des ancres de lien semble être assez simple à prendre en main, c’est loin d’être le cas. Cela nécessite la mise en place d’une véritable stratégie. Le linking demande de la maîtrise car Google Penguin, l’un des algorithmes du moteur de recherche, veille au grain à ce que les textes d’ancrage soient correctement choisis.

Quand je me suis formé au SEO en 2020, le cours sur les ancres de lien était sans doute mon préféré. Dans cet article, je vous partage tout ce qu’il y a à connaître à ce sujet :

  • le rôle d’une ancre de lien ;
  • les proportions d’ancres à respecter ;
  • des informations sur Google Penguin, l’algorithme qui terrifie les référenceurs ;
  • l’ancre de lien HTML ;
  • les erreurs à ne pas commettre.

Qu’est-ce qu’une ancre de lien ?

Définition des ancres de lien

Une ancre de lien (“anchor” en anglais) est une portion de texte sur laquelle est collé l’URL d’une page web, autrement dit un lien. C’est un morceau de texte cliquable qui dirige l’internaute vers la page ancrée. Il s’agit d’un aspect particulièrement important dans une stratégie de netlinking et de maillage interne.

L’ancre de lien est visible par l’internaute et se distingue du reste du texte par sa couleur, généralement bleue. Parfois, l’ancre est également soulignée.

Exemple d'ancre de lien

Voici un exemple d’ancre de lien issu de mon article à propos de YouTube.

Il peut y avoir un nombre illimité de liens dans le texte d’une page web. Cependant, plus il y en a, plus le texte sera coloré et potentiellement difficile à lire pour l’internaute. En tant que rédacteur, j’aime espacer les liens que j’intègre dans mes textes pour ne pas tous les placer au même endroit. Notez par ailleurs que les liens placés en haut du texte ont une importance plus élevée. Mais nous verrons cela en fin d’article…

Quel est le rôle des ancres de lien ?

Les ancres de lien peuvent être utilisées pour 5 objectifs :

  • créer un backlink (lien sortant) ;
  • citer une source ;
  • renforcer l’expérience utilisateur ;
  • améliorer le référencement d’une page grâce au maillage interne ;
  • créer un sommaire en début d’article de blog.

Les backlinks constituent l’un des piliers du référencement naturel. Il s’agit du lien de votre site qui se trouve dans d’autres sites. Pour que le backlink soit de qualité et soit un réel boost pour ton SEO, plusieurs critères doivent être réunis. Le choix de l’ancre de lien en est un. Je reviendrai dessus plus tard dans l’article.

Découvre dans cet article comment avoir des backlinks.

Lorsque vous mentionnez une statistique ou une citation, il est préférable de citer votre source pour être crédible et rendre à César ce qui appartient à César. Le lien du site où vous avez prit l’information est alors collé sur le mot “source” ou sur le nom du site.

Exemple ancre de lien de marque

Les ancres de lien renforcent l’expérience utilisateur grâce aux liens internes. C’est le lien d’une page de votre site que vous collez dans une autre page de votre site. Cela permet à l’internaute de visiter plusieurs de vos pages sans passer par le menu ou la barre de recherche de site. Le lecteur reste aussi plus longtemps sur le site, donnée que Google apprécie. Le maillage interne donne donc un coup de boost à votre SEO.

Enfin, certains sites créent un sommaire en début de leur article de blog pour que le lecteur puisse se rendre directement au paragraphe qui l’intéresse.

Il est donc fortement conseillé d’intégrer au moins une ancre dans vos pages web. Mais, là encore, il ne faut pas le faire n’importe comment, au risque d’être puni par Google Penguin.

Google Penguin et les ancres de lien

Quel est cet algorithme ?

C’est l’un des seuls algorithmes de Google capable de faire disparaître votre site du jour au lendemain sans prévenir.

Officiellement votre site continuera d’exister, mais Google l’ignorera complétement. Vous serez au-delà de la 100ème place. Sachant que le top 10 obtient plus de 90% des taux de clic, être 100ème est une vraie cata à éviter.

Développé en 2012 et mis à jour pour la dernière fois en 2016, Google Penguin (ou Pinguin) pénalise les sites qui sur-optimisent leurs backlinks.

Avant cela, certains sites s’amusaient à suroptimiser leurs ancres en n’utilisant que des ancres à correspondance exacte. Nous verrons juste après que pourtant, la proportion conseillée est de seulement 4%. A cause de cet algorithme, si votre taux d’ancres exactes est trop élevé, vous serez pénalisé.

Évidemment, une marge d’erreur est autorisée. Si vous êtes à 5 ou 6%, tout ira bien. Mais pensez à varier vos ancres, sinon, les robots pourraient penser que vous spammez.

Pour ma part, je tiens un petit tableau avec les ancres utilisées chaque mois pour les backlinks de mes clients et pour moi-même. Cela permet d’éviter un maximum les répétitions.

Comment répartir les ancres de lien ?

Il existe 8 types d’ancres de lien :

  • l’ancre avec correspondance exacte ;
  • l’ancre avec correspondance partielle ;
  • la marque ;
  • l’ancre générique ;
  • les mots sémantiques ;
  • les titres des publications ;
  • l’URL ;
  • l’image.

Voyons ensemble les caractéristiques de chacune de ces ancres et comment les répartir.

1- L’ancre avec correspondance exacte

Il s’agit d’une ancre optimisée. L’ancre choisie est le mot-clé principal de la page collée. De cette façon, l’internaute et Google comprennent très facilement de quoi parle la page. Cette ancre a une efficacité SEO importante. Mais attention de ne pas en abuser. Utiliser uniquement une ancre optimisée serait considéré comme du spam de la part de Penguin.

Efficacité SEO : Élevée Risque de pénalité : ÉlevéProportion idéale : 4%

Exemple d'une ancre de lien à correpondance exacte

2- L’ancre avec correspondance partielle

Dans ce cas de figure, le mot-clé principal de la page linkée est utilisé, mais il n’est pas seul. D’autres mots composent l’ancre. Cela permet notamment d’intégrer un lien de manière logique qui soit fluide dans le texte.

Il s’agit d’une ancre de lien optimisée, mais moins que la précédente. Elle est cependant à utiliser avec parcimonie.

Une ancre à correspondance partielle peut être utilisée sur un mot-clé ou sur une marque.

Efficacité SEO : Modérée Risque de pénalité : ModéréProportion idéale : 10%

Exemple d'ancre de lien à correspondance partielle

3- La marque

Ce type d’ancre de lien utilise le nom du site. Google peut ainsi facilement comprendre vers quel site renvoi le lien que vous avez placé dans votre texte. Les internautes aussi.

Pour Google, l’ancre de lien est une pratique saine. En effet, lorsque l’on site un site web, il est logique de mentionner son nom de domaine. C’est donc le type d’ancre à utiliser en priorité.

Efficacité SEO : Élevée Risque de pénalité : FaibleProportion idéale : 50%

4- L’ancre générique

L’ancre générique est à utiliser lorsque vous souhaitez mener vos lecteurs vers une autre page sans vous en cacher. C’est assumé de votre part et vous essayez de les inciter à cliquer sur l’ancre de lien.

Les ancres génériques sont nombreuses :

  • “cliquez-ici” ;
  • “dans cet article” ;
  • “sur cette page” ;
  • “en savoir plus”…

C’est la façon la plus directe d’inviter le lecteur à suivre le lien, notamment car le verbe est conjugué à l’impératif : c’est un ordre que vous donnez à vos lecteurs.

Cependant, ces mots sont très larges et peuvent être appliqués pour tous les sujets. Ils ne délivrent aucun véritable message et ne permettent pas aux robots de Google de déchiffrer correctement le lien qui est ancré. Le poids SEO des ancres génériques est donc faibles. Pourtant, il faut compter sur elles pour ne pas utiliser intégralement les autres types d’ancres.

Efficacité SEO : FaibleRisque de pénalité : FaibleProportion idéale : 10%

Exemple d'une ancre de lien générique

5- L’ancre sémantique

Efficacité SEO : ÉlevéRisque de pénalité : ModéréProportion idéale : 5%

Exemple d'une ancre de lien sémantique

6- Les titres de publications

Parfois, l’ancre d’un lien peut tout simplement être le titre de cette page. C’est clair, net et précis, à la fois pour Google et pour les internautes. Cette ancre se rapproche de l’ancre sémantique et du mot-clé exact, mais est moins soumis aux risques de pénalités. En effet, il s’agit ici souvent de phrases comprenant des mots neutres, qui n’ont aucun poids SEO. Finalement, elle se rapproche davantage de l’ancre avec correspondance partielle.

Cependant, ce genre d’ancre peut être complexe à intégrer naturellement dans un texte.

Efficacité SEO : ModéréeRisque de pénalité : ModéréProportion idéale : 10%

Exemple d'une ancre de lien du nom d'une page web

7- L’URL

L’une des manières d’ancrer un lien dans une page web est tout simplement de coller l’URL telle-quelle. Peu esthétique, c’est néanmoins très clair.

Avec cette méthode, favorisez les liens courts. Les liens longs seront désagréables à lire dans un texte. Typiquement, le lien de la page d’accueil d’un site est parfait à intégrer de cette façon.

Vous pouvez varier en utilisant tantôt l’URL entière, tantôt en supprimant les www, tantôt en supprimant le https, voire les deux éléments.

De part la simplicité à les intégrer, Google accorde peu d’importance à ce type d’ancre.

Efficacité SEO : FaibleRisque de pénalité : FaibleProportion idéale : 10%

Exemple d'une ancre de lien URL

8- Les images

Oui, une image peut être une ancre de lien. Pour cela, il suffit de placer l’URL dans la balise ALT de l’image. Lorsque l’internaute cliquera dessus, il sera envoyé vers la page web ancrée.

Les ancres image sont rares.

Efficacité SEO : FaibleRisque de pénalité : FaibleProportion idéale : 1%

L’ancre de lien HTML

Dans certains CMS, les balises SEO ainsi que les liens sont à intégrer manuellement. C’est simple, mais il y a évidemment un coup de main à prendre.

La procédure à suivre pour faire une ancre en HTML est celle-ci :

  • commencez par cet attribut : a<
  • mettez un espace ;
  • placez l’attribut href ;
  • puis le symbole =
  • ensuite, ouvrez les guillemets ;
  • et placez le lien que vous souhaitez insérer ;
  • refermez les guillemets ;
  • placez le symbole >
  • notez l’ancre que vous avez choisi. Pour rappel, c’est donc le bout de texte qui sera lisible et cliquable.
  • enfin, refermez la balise : </a>

Concrètement, pour insérer cette ancre de lien ⬅ Voici la manipulation qu’il faudrait faire :

a< href=”https://redaction-and-co.fr/yoast-seo-avis-plugin-wordpress/”>cette ancre de lien<a/>

N’oubliez pas qu’il n’y a qu’un seul espace : il se trouve devant l’attribut href.

Insérer un lien sur WordPress

Si vous utilisez WordPress, vous n’aurez pas besoin de faire cette manipulation. De simples cliques suffisent.

1- Pour insérer un lien sur WordPress, commencez par surligner le bout de texte sur lequel vous souhaitez intégrer le lien.

2- Cliquez sur le symbole “Link”, ou faites Ctrl + Alt sur votre clavier.

3- Un petit encart s’ouvrira dans lequel vous pourrez coller le lien de la page que vous souhaitez ancrer.

Comment insérer un lien sur une ancre dans WordPress

4- Collez le lien. Si nécessaire, vous pouvez ensuite cocher l’une des 3 petites cases :

  • “ouvrir le lien dans un nouvel onglet”, à faire essentiellement pour les liens externes pour garder le lecteur sur votre site ;
  • “les liens de recherche devraient ignorer ce lien” autrement dit, ce sera un lien nofollow. C’est-à-dire qu’il ne sera pas suivi par les robots. Si c’est un lien externe, donc qui renvoie vers un autre site, le lien ne lui servira pas de backlink.
  • “c’est un lien sponsorisé ou publicitaire”. Plus rare, cette case est à cocher si vous faites du placement de produit dans votre article.

5- Validez en cliquant sur la flèche de droite.

Un lien peut être modifié à tout moment, voire supprimé.

Les erreurs à ne pas commettre avec les ancres de lien

Nous l’avons vu, Google Penguin peut s’avérer être très dangereux si jamais vous ne respectez pas les règles. Voici quelques erreurs, parfois courantes pourtant, à ne pas faire.

1- Placer tous ses liens en pied de page

Ou en bas de page, l’erreur est similaire.

Il est courant de placer toute une liste d’articles similaires en bas de l’article pour réorienter l’internaute à la fin de la lecture. Nous parlons là surtout de liens internes. Même pour le maillage interne, le fait de placer tous ses liens en bas de page est une erreur.

En effet, Google a un petit algorithme qui s’appelle le “surfer raisonnable”. Il va porter plus de poids SEO à un lien placé en haut de page qu’en bas de page. Les robots vont considérer qu’en étant placés au début du texte, il y a une vraie intention de le mettre en valeur. Ils accordent donc une plus grande importance. Au contraire, les liens placés à la fin du texte passeront davantage inaperçus.

Ainsi, lorsque vous rédigez un article invité pour avoir un backlink, évitez de choisir un texte d’ancrage qui se trouve à la fin du texte ; privilégiez le premier paragraphe.

Le pied de page est également une zone à éviter pour placer un lien. C’est la zone la plus basse de la page web, donc Google y accorde une importance minime. Mais surtout, le footer est le même pour chacune des pages d’un site : un lien placé dans cette zone sera donc décuplé par le nombre de pages qu’il y a. Cela peut être considéré comme du spam par Google.

Les seuls liens que vous pouvez placer en footer sont ceux qui conduisent vers vos réseaux sociaux et vers votre page Contact.

2- Choisir une ancre de lien dans l’introduction

S’il faut éviter la fin du texte, c’est également le cas pour le tout début. Placer un lien, interne ou externe, dans l’introduction est une erreur, mais pas vraiment d’un point de vue SEO.

Je vous rappelle que vous placez des liens dans vos textes pour conduire le lecteur vers une autre page. Mais quel est l’intérêt de le faire sortir de sa page actuelle alors qu’il vient d’arriver et qu’il n’a même pas encore lu les premières lignes ?

Placer un lien dans l’introduction n’est pas une erreur en soi, mais c’est assez stupide.

3- Placer plusieurs fois le même lien dans la même page

Vous souhaitez booster le référencement d’un article de blog en l’ancrant dans les autres pages de votre site ? Ok, mais un seul lien par page suffit. Inutile de placer 3 fois le même lien dans la même page : cela sera considéré comme de l’abus et vous risquez d’être pénalisé.

Cela paraît logique, et pourtant une erreur toute bête est courante : placer l’icône de ses réseaux sociaux en header et en footer. Autrement dit, tout en haut de la page et tout en bas. Une seule fois est suffisant ! Alors, nous parlons là de lien vers les réseaux sociaux, ils n’ont donc pas une grande importance d’un point de vue SEO. Mais cela vous permet de comprendre la logique.

Les ancres de lien, en bref

Une ancre de lien n’est qu’un petit mot, voire une expression, sur lequel on colle un lien. C’est tout bête, mais c’est fascinant. Il y a tellement à dire à ce sujet !

Si tu respectes tout ce qui est expliqué dans ce guide, tu auras un coup d’avance sur tes concurrents : de nombreuses personnes tiennent un site et un blog sans être formé au SEO. Par conséquent, ils font certainement des erreurs avec leurs ancres de lien. Au contraire, toi tu ne les feras pas et tu bénéficiera des avantages :

  • un meilleur référencement naturel ;
  • davantage de trafic ;
  • des visiteurs qui profitent d’uns meilleure expérience utilisateur ;
  • des visiteurs qui deviennent des clients.

Croire que les ancres de lien ne sont qu’un détail serait une grave erreur. Depuis que j’ai suivi ce fameux cours dans ma formation, en 2020, je suis très attentif à ces textes d’ancrage. Que ce soit quand je rédige ou quand je lis un article.

Si jamais tu ne te sens toujours pas à l’aise avec les ancres, ou que tu n’as pas le temps pour t’en occuper, ce n’est pas un soucis : cela fait partie de mon métier. Délègue, et tu auras un site en bonne santé qui deviendra de plus en plus puissant avec le temps. Et si tu veux davantage de détails, même sur un autre sujet SEO, tu peux suivre mon coaching 😃

FAQ Ancres de lien

Faut-il optimiser les ancres de lien ?

L’algorithme Google Penguin lutte contre la suroptimisation des ancres de lien. Ainsi, la proportion conseillée des ancres optimisées n’est que de 4%. Utilisez essentiellement l’ancre de votre nom de domaine.

Comment savoir quelle ancre de lien utiliser ?

Il est important de varier les ancres et de ne pas utiliser toujours les mêmes. Je vous conseille de créer un tableau dans lequel vous notez les ancres que vous utilisez pour chaque de vos pages. Ainsi, vous saurez lesquels vous avez déjà utilisé et cela vous évitera de les répéter.

Pourquoi l’ancre de lien est importante en SEO ?

L’ancre de lien est le texte sur lequel le lien est collé. Le texte envoie un message aux moteurs de recherche leur permettant de comprendre ce qui se trouve derrière le lien. C’est important à la fois pour les liens internes et externes.

Comment connaître les ancres de lien de son site ?

Le site Majestic SEO affiche gratuitement les 10 ancres de lien utilisés pour votre site. La version payante permet de toutes les connaître. Par ailleurs, Google Search Console offre également cette possibilité. L’avantage de Majestic est qu’il délivre de nombreuses autres informations concernant les backlinks d’un site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *