Clermont-Ferrand, Auvergne, France
06 01 19 83 63

Combien de mots dans un article de blog ?

Rédacteur web SEO à Clermont-Ferrand, je booste votre trafic grâce à du contenu optimisé.

Combien de mots dans un article de blog ?

Quelle longueur pour un article de blog ?

Quelle longueur doit faire un article de blog ? C’est une question qui revient souvent dans la bouche des blogueurs, et à juste titre. Trouver la longueur idéale est important pour satisfaire à la fois les lecteurs et Google. Alors, qu’en disent les statistiques ? La longueur a-t-elle vraiment une importance d’un point de vue SEO et utilisateur ? 

La réponse est oui… et non. 

La longueur d’un article de blog selon les statistiques 

Plusieurs études ont été faites pour déterminer le nombre idéal de mots dans un article de blog. 

OkDork

OkDork a découvert que plus les articles sont longs, plus ils obtiennent de partages. Ce sont particulièrement les articles de blog de plus de 3 000 mots qui ont le plus de succès. 

Nous parlons ici de partages sur les réseaux sociaux, mais aussi et surtout dans les autres blogs. C’est-à-dire que les autres blogueurs vous citent dans leur propre article. Tout simplement parce qu’ils ne peuvent pas faire mieux que vous, parce que vous avez des propos ultra pertinents, que vous délivrez du contenu unique… 

Backlinko

Backlinko a examiné 1 million de résultats dans les moteurs de recherche et en a tiré une conclusion : les articles longs se positionnent mieux que les courts. Ils constatent une moyenne de 1890 mots sur la première page de Google.

Moz

Le site de Moz est spécialisé en référencement naturel. Ils ont analysé 1 million de sites et ont remarqué deux éléments. 

Tout d’abord, les contenus de plus de 1 000 mots reçoivent davantage de partages que les plus articles plus courts. Pour rappel, il est très avantageux de se faire partager, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur d’autres sites web. Ces derniers, en vous partageant, vous procurent un backlink, élément important pour le bon référencement de votre site web. Si vous êtes régulièrement mentionné chez les autres, Google considère que votre site est pertinent et il vous mettra en avant dans les résultats de recherche.

Par ailleurs, ils constatent que la grande majorité des articles qui sont en ligne font moins de 1 000 mots. Votre mission est donc de créer du contenu qui dépasse ce nombre de mots pour espérer avoir un avantage concurrentiel.

Medium

Cette équipe s’est principalement intéressée à l’expérience utilisateur. Quelle est la longueur d’un article de blog idéale du point de vue du lecteur ? Pour eux, l’article de blog idéal se lit en 7 minutes. Ils mentionnent que cela revient à environ 1 600 mots. 

Au-delà de ce temps, la concentration du lecteur risque de décliner. 

L’équipe mentionne cependant qu’il ne faut pas forcément respecter cette règle au pied de la lettre. D’après eux, vous devez surtout créer du contenu en fonction de votre cible. Certaines personnes peuvent préférer les articles plutôt courts. 

SEMrush

L’équipe de SEMrush, un outil SEO populaire, nous apporte un nouvel élément. D’après eux, pour se positionner sur un mot-clé de longue-traîne, il faut fournir un contenu approfondi. Ils rapportent que les pages web qui se positionnent sur ces termes contiennent 20% de contenu supplémentaire par rapport aux résultats des requêtes courtes. 

SerpIQ

Ils ont mené une étude pour connaître la longueur moyenne des articles de blog. Pour cela, les contenus de la première page de Google sur plus de 20 000 mots-clés ont été analysés. 

Il en résulte que les contenus placés les premiers sur Google ont une moyenne de 2 450 mots. Le site classé 5e en a près de 2 300, et le 10e a une moyenne de 2 050. 

Hubspot

Étude confirmée par Hubspot, qui a analysé ses propres contenus. Ils ont remarqué que les articles possédant entre 2 250 et 2 500 mots génèrent davantage de trafic, tandis que les contenus de plus de 2 500 mots sont plus souvent partagés. 

Si vous êtes sur WordPress et que vous avez Yoast SEO, ce plugin vous conseillera un minimum de 300 mots. Ce qui est relativement faible par rapport aux autres longueurs conseillées… Preuve qu’il ne faut pas forcément faire confiance à cet outil, comme je le donne dans mon avis sur Yoast SEO… 

La longueur d’article de blog selon Google 

L’une des premières choses que j’ai apprises dans ma formation pour devenir rédacteur web, c’est le nombre minimum de mots que doit contenir une page web. 300. 

En dessous de 300 mots, Google risque d’accorder peu d’importance à votre page. Il pourrait juger que vous n’êtes pas allé au fond du sujet, que le texte n’est pas approfondi. Et il va préférer mettre en avant des pages qui sont plus complètes. 

Seule exception pour les fiches produits des e-commerces. Elles peuvent être plus courtes. 

Vous devez donc essayer de rédiger des articles de plus de 300 mots. En dessous de ce seuil, la page web risque de ne pas être indexée, c’est-à-dire qu’elle ne va simplement pas apparaître dans la SERP de Google. Si vous faites le tour du sujet, vous y parviendrez sans mal. 

Google n’impose pas de nombre de mots maximum. Cependant, il apprécie les longs textes. En rédaction web, il est souvent conseillé d’écrire des textes qui sont plus longs que ceux des concurrents.

Mais la raison à cela est souvent mal interprétée. 

Non, Google ne va pas vous mettre en avant pour la simple et bonne raison que vous avez publié 200 mots de plus que la concurrence. 

Google ne se base pas sur le nombre de mots, mais sur la qualité des mots. 

Plus le vocabulaire de votre texte est riche et varié, plus Google va apprécier. C’est le champ sémantique : tous les mots qui sont liés au mot-clé principal choisi. Si vous introduisez tous ces mots, Google saura que vous êtes allé au fond du sujet. Que vous répondez en détail à la problématique. Que vous êtes pertinent et que vous pouvez aider l’internaute. Cela peut faire pencher la balance pour le bon référencement de votre site. Et forcément, insérer tous ces termes dans le contenu de l’article donne au final un long texte.

Ne faites pas un long texte pour la seule raison de faire plus long que la concurrence. Faites un long texte pour qu’il soit plus pertinent, qu’il ait une valeur ajoutée et qu’il se différencie des autres contenus. 

Écrire un petit article n’est cependant pas à bannir. Il peut devenir viral s’il traite d’un sujet d’actualité, et être énormément partagé dans les médias sociaux. Par ailleurs, certains contenus ne nécessitent pas un long article. 

Le nombre de mots, un critère parmi d’autres en SEO

La qualité avant la quantité. C’est la conclusion de la plupart des études citées plus haut. 

On a beaucoup parlé du fait que les longs contenus sont plus souvent partagés. Cependant, pour qu’ils le soient, ils doivent intéresser les lecteurs. Ceux-ci doivent avoir une bonne raison de vous partager. La longueur ne suffit pas.

Il en va de même pour Google. Il doit avoir de bonnes raisons de vous mettre en avant. 

Saviez-vous que le moteur de recherche possède près de 200 critères pour classer les sites ?

Il y a énormément de détails à travailler lorsque l’on souhaite créer du contenu sur son site. Notamment : 

  • structurer la page avec des balises HTML ;
  • faire du maillage interne ;
  • se procurer des backlinks de qualité (c’est la stratégie du netlinking) ;
  • optimiser l’expérience utilisateur en ayant un affichage parfait sur mobile et un temps de chargement rapide ;
  • faire une étude de mots-clés pour maximiser ses chances d’être visible sur Google ;
  • optimiser l’URL et la Title…

Le comportement des internautes sur votre site a également son importance. Si l’algorithme de Google constate que les visiteurs restent peu de temps sur le site ou qu’ils n’ont pas la curiosité de visiter d’autres pages, le moteur de recherche pourrait perdre confiance en vous. Ce sont deux signaux envoyés à Google indiquant que votre site n’est pas très pertinent. 

D’où l’importance de la stratégie de contenu. Écrire sur le web n’est pas si simple. Définissez votre cible, puis créez des articles de blog en fonction d’eux. Cela concerne les sujets de vos articles mais aussi le ton que vous utilisez. La lecture doit être agréable pour vos lecteurs. On ne s’adresse pas de la même façon à des adolescents qu’à des retraités, ou à des personnes expertes dans un domaine comme à des amateurs. Pensez également à faire de courts paragraphes pour faciliter la lecture.

Le référencement, c’est de nombreux détails à prendre en considération pour que les internautes soient satisfaits lors de leur visite sur votre site. S’ils le sont, Google le sera aussi. 

Mais tous ces détails doivent être connus et appliqués. C’est pour cela que de plus en plus d’entreprises délèguent ce travail à des rédacteurs web pour écrire des articles, ainsi qu’à des consultants SEO. Ces professionnels connaissent ces différentes règles et savent les mettre en place. Ils peuvent aussi organisé une stratégie éditoriale, en créant notamment un calendrier. 

Pour que votre site internet semble professionnel et génère du trafic qualifié, faites appel à mes connaissances ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *