Clermont-Ferrand, Auvergne, France
06 01 19 83 63

Mes outils indispensables en rédaction web

Rédacteur web SEO à Clermont-Ferrand, je booste votre trafic grâce à du contenu optimisé.

Mes outils indispensables en rédaction web

Outils en rédaction web SEO : mes indispensables

Le rédacteur web SEO a une grande responsabilité. Il doit rédiger du contenu qui soit à la fois agréable à lire, et optimisé pour le référencement naturel. Il a les connaissances et les compétences pour y parvenir, mais peut s’aider de plusieurs logiciels. Cela permet de gagner en efficacité et en productivité. J’ai testé beaucoup d’outils en rédaction web pour trouver ceux qui me conviennent. Certains sont connus des professionnels de la rédaction, d’autres sont moins mis en avant. Dans cet article de blog, je vous ouvre ma mallette de rédacteur web.

Les outils populaires chez professionnels du web

Je ne peux pas commencer ce billet sans mentionner Google Search Console et Google Analytics. Ce sont incontestablement des piliers, les rois des outils en rédaction web. Ils sont au-dessus de tout les autres. S’il y a deux outils à avoir absolument, ce sont eux.

J’y reviendrai plus en détail dans un autre article, mais ce sont des logiciels vraiment importants dont on ne peut se passer. L’un va avec l’autre : ils sont complémentaires.

Google Search Console : l’outil de rédaction web le plus populaire

Google Search Console permet d’analyser les performances d’un site. L’outil nous renseigne 4 éléments principaux :

  • les impression (nombre de fois où le site est apparu dans les résultats de recherche de Google d’un internaute) ;
  • les clics (nombre de fois où l’internaute a cliqué sur le résultat du site dans Google) ;
  • les taux de clics, calculés grâce aux impressions et aux clics ;
  • les positions moyennes d’un site.

Grâce à tous ces éléments, le rédacteur web peut avoir accès à de nombreuses informations. Par exemple :

  • Si le site est bien positionné sur Google, mais que personne ne clique dessus, c’est qu’il doit y avoir un problème au niveau du Title ou de la métadescription ;
  • Si le site est 3e sur Google, mais qu’il a un taux de clics de 15%, c’est pas assez. En effet, le taux de clics moyen pour un site en troisième position sur Google doit atteindre 20% ;
  • Si le site est en quatrième page de Google, mais qu’il y a plusieurs impressions, c’est bon signe. Cela signifie que plusieurs utilisateurs vont jusqu’à la quatrième page. En le positionnant mieux, le site aura un taux d’impressions plus fort.

Ces informations peuvent concerner le site dans son ensemble. Mais il est également possible d’analyser page par page.

Google Search Console indique aussi les mots-clés sur lesquels le site est placé.

Finalement, vous l’aurez compris, cet outil est une mine d’or pour un rédacteur web SEO.

Vas voir ce témoignage client à propos de mon analyse de Google Search Console 😉

Google Analytics, un outil précieux

Cet outil gratuit et simple d’utilisation est riche d’informations. Il nous informe sur le trafic d’un site.

Dans un premier temps, nous pouvons voir quel type de trafic est le plus important sur le site. En fait, comment viennent les utilisateurs : via les réseaux sociaux, le référencement naturel, d’un autre site web…

Google Analytics est un outil puissant qui nous permet de récolter des informations variées sur les utilisateurs de notre site, tels que :

  • l’âge moyen ;
  • le sexe moyen ;
  • les pays dans lesquels ils sont ;
  • leur support de navigation (mobile ou ordinateur)…

Tous ces détails qui semblent anodins peuvent aider à établir une stratégie de communication.

Mais ce n’est pas terminé ! Google Analytics nous renseigne aussi le comportement des utilisateurs. Nous pouvons alors connaître :

  • le taux de rebond ;
  • le temps que passe les utilisateurs sur le site ;
  • la page sur laquelle les utilisateurs arrivent sur le site le plus souvent ;
  • le nombre de visites sur chaque page…

Finalement, cet outil permet de rassembler un grand nombre d’informations variées et détaillée à propos de l’audience d’un site. Cela permet ainsi d’améliorer sa stratégie de marketing de contenu et d’aider à la rédaction.

Ces deux outils gratuits sont très vastes. J’en reparlerai de manière plus complète dans un prochain article. Ce sont vraiment des logiciels à avoir et à connaître si vous avez un site internet.

Les outils de rédaction web pour trouver des sujets

Avant toute chose, le rédacteur web doit trouver des sujets à traiter. Parfois, son client les lui fournis, mais d’autres fois c’est à lui de faire des propositions.

Imaginatif et ayant une grande capacité d’analyses, le rédacteur sait trouver des sujets pertinents pour les articles de blog. Cependant, s’il est en panne d’inspiration, il peut s’aider d’outils. Answer the public et AlsoAsked sont ceux que j’utilise.

Dans ces logiciels, il suffit de taper une requête. En quelques secondes, ils vont fournir de très nombreux mots-clés de longue traine, afin de pouvoir travailler un sujet précis.

AlsoAsked est un outil utile pour le rédacteur web
Pour “faire du jogging”, AlsoAsked sait nous proposer une multitude de questions que les Français se posent sur Google.

Ce sont des outils de rédaction web gratuits et très simples à utiliser. Ils sont pratiques pour éviter la page blanche.

Les logiciels pour trouver des mots-clés

En rédaction web, les mots-clés sont très importants pour le référencement naturel. Il faut savoir définir le mot-clé principal, et intégrer des mots-clés secondaires. De cette façon, Google pourra comprendre que vous souhaitez vous positionner sur ces termes. C’est ainsi que vous pourrez être trouvés sur les moteurs de recherche.

Cependant, il ne faut pas trop en mettre. Et il faut mettre les bons. Sinon, le référencement sera pénalisé.

Pour trouver les bons mots-clés à mettre dans un article de blog, plusieurs outils existent :

  • 1.fr ;
  • Ranxplorer ;
  • Keywords everywhere ;
  • Google.

Ranxplorer est peut-être l’outil SEO le moins connu. Prêts pour une petite présentation ?

Ranxplorer, mon outil fétiche

Avant tout, sache que là encore, je rédigerai un article de blog centré sur Ranxplorer. Mais je vais t’en parler ici dans les grandes lignes, car je m’en sers vraiment très souvent.

En plus de trouver des mots-clés, Ranxplorer permet de :

  • connaître le trafic d’un site ;
  • connaître le volume de recherche d’un mot-clé ;
  • avoir l’historique du trafic ;
  • pouvoir comparer un site avec ses concurrents ;
  • connaître le positionnement d’un site sur Google sur chaque mot-clé sur lesquels il est placé ;
  • avoir des synonymes d’un mot-clé précis, et son cocon sémantique, etc.

Lors de mes audits SEO, je me sers beaucoup de Ranxplorer. C’est un outil payant. Cependant, il est possible d’avoir quelques informations gratuitement.

Utiliser Google pour trouver des mots-clés en rédaction web

Oui, Google peut également être un outil en rédaction web. Le moteur de recherche nous permet de trouver des mots-clés de longue traine, ou des synonymes.

Cela fonctionne de deux manières. La première, c’est avec la barre de recherches. Avez-vous remarqué que lorsque vous faites une recherche, Google nous fait automatiquement des propositions ?

Trouver des mots-clés de longue traine avec Google

L’algorithme de Google étant très développé, il parvient à comprendre ce que recherchent généralement les utilisateurs. Il nous fait donc des propositions.

Ici, nous voyons plusieurs mots-clés de longue traine relatifs au terme “faire du jogging”. Ce sont tous des expressions qu’il serait intéressant de replacer dans un article. Cela donne aussi des idées de sujets plus précis à aborder.

Il existe une deuxième méthode pour trouver des mots-clés avec Google. Pour cela, il faut regarder en bas de la page. Généralement, d’autres propositions sont faites.

Google est un bon outil en rédaction web pour toruver des mots-clés

Ici, nous voyons à la fois des longues traines et des synonymes. Nous apprenons alors que “courir” et “course à pied” sont des termes importants à placer dans un texte qui parle de jogging. Cela permet d’avoir un article riche, avec du vocabulaire varié. Il sera bien vu par les robots de Google.

Les plugins utiles pour le rédacteur web SEO

Un plugin est une extension. Greffé à un logiciel, il apporte de nouvelles fonctionnalités. Certains sont très utiles pour le créateur de contenu, comme :

  • Yoast SEO ;
  • Keywords Everywhere ;
  • Keywords Surfer ;
  • Web developper.

Yoast SEO est sûrement le plus connu de la liste. Raccroché à WordPress, il aide à l’optimisation et la lisibilité d’un article de blog. Plusieurs données sont indiquées, comme :

  • le nombre de mots ;
  • la longueur du Title et de la méta description ;
  • la densité de la requête clée dans le texte ;
  • le pourcentage de mots de transitions, pour faciliter la lecture, etc.

Ce plugin WordPress est un vrai allié pour la rédaction de contenu optimisé.

Keywords everywhere

Il s’agit d’un plugin pour Chrome et Firefox. C’est un outil de rédaction web qui permet de trouver des mots-clés nombreux et variés. C’est en fait une extension des propositions de Google, présentés juste au-dessus. Alors que le générateur de mots-clés classique de Google nous propose seulement 8 résultats, ce plugin nous en offre une multitude. Pratique pour trouver des synonymes et le champ sémantique d’un terme.

Keywords everywhere est un bon outil en rédaction web

A droite de l’image, l’outil nous propose plusieurs termes relatifs à la requête recherchée. Ils ne sont pas choisis au hasard. Ces expressions sont proposées par Keywords Everywhere car elles sont recherchées par les internautes. Il serait donc intéressant par exemple de rédiger un article centré sur le jogging en hiver, un autre sur les bienfaits de cette activité, etc.

Keywords Surfer

C’est un plugin SEO gratuit qui ne fonctionne que sur Chrome. C’est l’un des outils de rédaction web dont un professionnel du web ne peut se passer, tant il est complet.

Keywords Surfer indique :

  • le volume de recherches moyen d’une requête ;
  • des idées de mots-clés synonymes, et leur volume de recherche ;
  • le trafic d’un site ;
  • le nombre de mots d’une page ;
  • le nombre de fois où la requête tapée apparaît dans la page.

Voyez plutôt :

L'outil de rédaction web Keywords surfer

Dans la barre de recherches de Google est indiqué le volume de recherche moyen du terme recherché. Cela ne concerne que la France, sur une période d’un mois. Il s’agit de la moyenne des 12 derniers mois.

A droite, d’autres idées de mots-clés sont affichés. Leur volume de recherche est également renseigné. Nous pouvons par exemple remarquer que beaucoup de personnes étaient intéressées par le footing pendant le confinement 😅

Ici, le résultat en position zéro est affiché. En dessous du Title (le titre en bleu) sont renseignés le trafic du site, le nombre de mots sur cette page, et le nombre de fois où le terme “faire du jogging” apparaît.

Web Developer

Web Developer est une extension Firefox. Cet outil SEO n’aide pas à la rédaction, mais permet d’analyser facilement un site. Il est très utile notamment pour les Audits SEO.

Cet outil est très complet, peut-être même trop. Une personne qui ne le maîtrise pas pourrait s’y perdre facilement.

Pour ma part, je m’en sers essentiellement pour deux choses très importantes à vérifier lors de l’analyse d’un site :

  • les balises Alt des images ;
  • la structure de l’article et de ses sous-titres.

L’outil me permet de savoir en un coup d’œil si les balises, très importantes pour le référencement naturel, sont bien présentes.

Structure d'un article avec web developer

Par exemple, ici, l’article que j’ai trouvé est mal structuré. Grâce à Web Developer, nous voyons qu’il y a plusieurs H1, pas de H2, puis des H3.

Un article de blog structuré correctement doit avoir un seul H1, puis des H2, et éventuellement des H3 entre les H2.

En fait, le H1 correspond au titre de l’article, qui s’affiche en haut de la page. Il ne doit donc y en avoir qu’un seul. Ensuite, les H2 font leur apparition : ce sont les titres des paragraphes. Mais, si un paragraphe est trop long, il peut être divisé en plusieurs sous-paragraphes avec les H3.

Clique ici pour en savoir plus sur la structure d’un article de blog.

C’est aussi un plugin qui aide à prospecter, car on peut voir rapidement si un site pourrait avoir besoin d’aide ou pas.

Tous ces plugins sont des outils de rédaction web très différents mais précieux pour les professionnels du web.

Les outils SEO payants

Si tous les outils du rédacteur web étaient gratuits, ça serait trop facile, tout le monde pourrait y avoir accès 😅 Un professionnel de la rédaction et du SEO doit acheter des outils pour améliorer sa performance au travail. Ici, je vais en aborder deux, qui sont très importants.

Majestic SEO

Majestic SEO est un outil payant utilisé par les référenceurs et les rédacteurs web SEO. Il sert à mesurer la popularité d’un site. Rappelons que la popularité est l’un des trois piliers fondamentaux du référencement naturel.

Cet outil analyse les backlinks d’un site. Ce sont eux qui permettent d’avoir un site populaire. Mais pour cela, les backlinks doivent être à la fois nombreux, et de qualité.

Un backlink, c’est le lien d’un site qui se trouve dans un autre site. Comme celui-là par exemple : https://www.webmarketing-com.com/2019/12/23/97137-obtenir-backlinks-10-techniques-testees-avec-succes. Hop, je viens de créer un backlink au site Webmarketing and com.

Majestic analyse donc le nombre et la qualité de ces liens, et donne une note sur la popularité d’un site. Un site populaire a plus de chances d’être bien positionné dans les résultats de recherches de Google. C’est l’une des choses qui est analysée lors d’un Audit SEO.

Ranks

Ranks est un outil de suivi de positionnement. Le principe est simple, et son aide très précieuse pour le SEO. Pour commencer, il faut paramètre un site dans le logiciel. Renseigner ensuite un ou plusieurs mots-clés sur lesquels le site doit être positionné. Dès le lendemain, le suivi quotidien peut commencer.

L’intérêt ? Savoir si le site sur lequel on travaille gagne des places dans les résultats de recherche de Google. Le but étant qu’il apparaisse sur la première page du mot-clé renseigné.

Tous les jours, le “classement” du site sur Google sera affiché. L’outil présente aussi une courbe représentant l’évolution sur une longue période du site sur le mot-clé.

D’autres moyens d’améliorer sa rédaction de contenus

Il existe encore d’autres outils en rédaction web pour rendre un travail de meilleur qualité.

J’utilise régulièrement le Simulateur de SERP. Il permet de concevoir des Title et des métadescriptions d’une bonne longueur. En effet, s’ils sont trop longs, ils ne pourront pas s’afficher en entier dans les résultats de recherches de Google, et cela peut pénaliser le référencement et le taux de clics.

Pour éviter le contenu dupliqué, j’utilise Plagiarism Checker. Même si tous mes écrits sortent tout droit de mon cerveau, mieux vaut vérifier qu’une phrase ne se retrouve pas également sur un autre site. Si c’est le cas, je pourrais être accusé de voleur, et le site recevra une pénalité de Google. Ce qui signifie moins de visibilité.

De plus, les livres, quel que soit le sujet, sont d’une aide précieuse pour le rédacteur web. Ils permettent d’avoir une belle plume, un vocabulaire varié, de l’imagination et une bonne orthographe.

Enfin, il faut utiliser son cerveau. C’est l’outil du rédacteur web le plus important. En effet, avant de penser référencement, il faut penser expérience utilisateur. Le rédacteur web freelance doit se servir de son cerveau pour trouver des mots-clés, des sujets d’articles, rédiger une Title qui donne envie de cliquer… Il est important de ne pas se précipiter sur les outils disponibles, mais de prendre le temps de réfléchir.

Les outils du rédacteur web

Je vous ai présenté brièvement tous les outils que j’utilise. Je reviendrai plus en détails sur certains d’entre eux dans de prochains articles. Bien-sûr, il existe beaucoup d’autres outils que je n’ai pas mentionnés ici.

Les outils en rédaction web sont nombreux et variés. Certains sont gratuits, d’autres payants, ce qui justifie parfois le tarif d’un rédacteur web freelance. Pour les utiliser correctement, il faut de l’expérience et de l’expertise. J’ai appris à me servir de la plupart d’entre eux quand je me suis formé.

C’est pour cela que si un blogueur ou un e-commerçant souhaite avoir un site avec du contenu de qualité, il doit faire appel à un rédacteur professionnel. Tout seul, il risque de mal utiliser ces outils, ce qui sera mauvais pour son site. Il sera mal référencé ou ne pourra pas réussir à convertir ses lecteurs en clients.

Je suis Corentin Verne, rédacteur web SEO. Je serais ravi de t’aider à être visible sur Google, en rédigeant du contenu de qualité ou en analysant ton site. Si tu es intéressé, prends contact avec moi ici. 😄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *