Clermont-Ferrand, Auvergne, France
06 01 19 83 63

Rédacteur web débutant : 10 conseils de pro

Rédacteur web SEO à Clermont-Ferrand, je booste votre trafic grâce à du contenu optimisé.

Rédacteur web débutant : 10 conseils de pro

Rédacteur web débutant : 10 conseils

Un rédacteur web débutant se pose des questions et c’est normal !

Est-ce vraiment un métier fait pour toi ? Comment vas-tu trouver tes clients ? As-tu l’âme d’un entrepreneur ? Sauras-tu écrire des textes de qualité ? Pourras-tu concilier ta vie pro et perso ?

Ce sont des questions que l’on peut se poser lorsque l’on souhaite devenir rédacteur web, que l’on est en train de suivre une formation ou qu’elle vient de se terminer. Voici 10 conseils pour commencer la rédaction web, selon mon expérience.

1- Prospecter, encore et toujours

Prospecter consiste à rechercher des clients. La majorité d’entre-nous n’aimons pas ça car c’est assez pénible et long à faire. Mais c’est une étape quasi indispensable lorsque l’on débute dans le monde de l’entrepreneuriat. Forcément, sans client, ta carrière ne va pas décoller !

La prospection doit être faite quotidiennement pour espérer trouver des clients le plus rapidement possible. Prends au moins une heure par jour.

Il y a plusieurs moyens de prospecter quand on est rédacteur web. Voici les techniques que j’utilisais :

  • contacter les sites qui font de la publicité sur Google : ils ont des besoins et du budget ;
  • contacter les sites qui sont mal placés sur Google, en s’assurant qu’ils sont toujours actifs ;
  • rechercher sur instagram des comptes qui ont un site que vous pouvez améliorer ;
  • créer un réseau sur Linkedin ;
  • rencontrer des entrepreneurs et chefs d’entreprises en face à face lors d’événements en présentiel.

Mails et coup de téléphone peuvent servir à la prospection. Pour ma part, j’ai longtemps envoyé des mails, mais n’ai reçu que très peu de réponses. J’ai ensuite décidé de prospecter par téléphone. J’avais une réponse 9 fois sur 10. Discuter directement aux prospects me permettait de leur faire prendre conscience des bénéfices que je pouvais apporter à leur site et leur entreprise. Je leur donnais un conseil gratuit en direct afin de prouver les compétences et de gagner leur confiance.

Ah, dernière chose : pour bien prospecter, identifiez votre client idéal. Et ne faites pas comme moi, soyez intelligent… Je m’étais mis en tête de contacter des jeunes entreprises, qui avaient forcément besoin de visibilité et de contenu sur leur site. Problème : elles n’avaient pas de budget, et c’est normal ! Résultat, je me retrouvais avec un taux de refus incroyablement élevé et avec des clients qui ne me rapportaient pas grand chose. Cela m’a cependant permis de m’entraîner, mais j’ai mis du temps pour vivre de mon activité. Dès l’instant où j’ai changé de cible, les choses se sont améliorées !

2- S’entraîner à écrire

Peu de temps après avoir lancé mon activité, l’un de mes petits clients m’a recommandé à un gros prospect, important dans son domaine. J’étais content : enfin l’occasion d’avoir un gros contrat ! Nos premiers échanges se sont bien passés, puis j’ai passé un test rémunéré (n’acceptez JAMAIS de test non rémunéré).

Et là, ce fut la douche froide. Refus du prospect de continuer la collaboration. Il n’aimait pas la façon dont j’avais écrit l’article. Il trouvait que les phrases étaient mal tournées, qu’elles manquaient de charme et que le texte n’était pas très séduisant ni agréable à lire. C’est vrai que je m’étais concentré sur la qualité des informations et non sur la qualité de mon écriture.

Cette remarque, on me l’a faite plusieurs fois au cours de mes premiers mois en tant que rédacteur web débutant.

Mais depuis longtemps maintenant, on ne me l’a plus jamais dite. Pourquoi ? Parce que je me suis entraîné à écrire.

S’entraîner à écrire est important pour un rédacteur web débutant. Il faut trouver son style, savoir comment jouer avec les mots pour construire de belles phrases. Par ailleurs, la façon d’écrire sur le web est spéciale. Il y a des règles à respecter, comme créer des phrases courtes, être dynamique et éviter le blabla. C’est un coup de main à prendre qui ne s’acquiert pas d’un coup. Cela demande de l’entrainement. Comme le pizzaiolo qui doit s’exercer à faire, une belle pizza (oui j’ai faim), le coiffeur qui s’entraîne à faire de belles coupes ou le footballeur qui répète sans cesse le même geste pour l’apprendre.

En plus, c’est relativement facile. Entraînez-vous à rédiger pour le web en faisant des petits exercices, comme :

  • résumer un livre ou film ;
  • rédiger un article sur l’actualité ;
  • faire le bilan de votre journée ;
  • raconter un souvenir ;
  • expliquer quelque chose que vous appréciez…

Vous pouvez aussi vous exercer sur des plateformes de rédaction tels que Textbroker, ou en créant votre propre blog. C’est d’ailleurs pour ça à l’origine que j’ai créé le mien.

3- Ne pas rester seul quand on est rédacteur web débutant

Il est important d’être entouré par ses proches, mais aussi par d’autres rédactrices et rédacteurs web.

Les proches sont les personnes avec lesquelles vous pouvez passer du bon temps et décompresser. C’est important de passer du temps en famille et entre amis, et de déconnecter du monde entrepreneurial. Ne passez pas toute votre journée et toutes vos semaines à travailler. Gardez du temps pour vous. Même si, effectivement, il faut énormément travailler.

Le réseau, constitué de rédacteurs web mais pourquoi pas aussi d’autres entrepreneurs, a aussi son importance. Si possible, entourez-vous d’autres rédacteurs web débutants. Ensemble, vous pourrez partager vos connaissances, vous encourager, vous féliciter… Vois l’un avancer motive à progresser également et à travailler plus dur en cas de coup de mou. Le réseau permet aussi de discuter business, chose agréable mais pas forcément possible avec les proches.

4- Renforcer ses compétences

Un bon entrepreneur est celui qui se forme continuellement, qui ne reste pas sur ses acquis. Si vous êtes rédacteur web freelance, vous êtes un entrepreneur et vous devez renforcer vos compétences. Car tout ne s’apprend pas dans une formation de rédaction web : communiquer notamment sur les réseaux sociaux, vendre et être convaincant, s’organiser, faire un devis et une facture… Sans parler des compétences qui feront de vous un rédacteur web plus complet tels que la maîtrise du SEO, du copywriting, la création de site internet…

Tu veux apprendre le référencement naturel ? Profite de mon coaching SEO 🔥

En renforçant vos compétences, vous aurez une trousse à outils bien remplie et pourrez diversifier vos prestations. Résultat, vous aurez des journées variées et différentes les unes des autres. Vous pourrez également trouver plus facilement des clients et avoir de meilleurs revenus.

Aujourd’hui, en plus de la rédaction web, je fais de l’analyse SEO, de l’optimisation et du montage vidéo.

5- Être organisé

Il faut savoir être organisé dans son travail pour être productif et faire ce qu’il y a à faire sans prendre de retard. Mais également organiser sa vie personnelle, car un rédacteur web freelance peut gérer son emploi du temps et travailler quand il le souhaite.

Par exemple, les personnes qui ont des enfants doivent profiter des moments où ils sont à l’école pour avancer sur leur business. Pendant les vacances scolaires, leur rythme de travail peut naturellement ralentir. Il faut le prévoir et s’organiser pour rendre le travail à temps.

Quand j’étais rédacteur web débutant, je n’étais pas organisé. Je travaillais à l’instinct et c’était un peu fouillis. Aujourd’hui, je prends le temps de noter chaque dimanche les principales choses que je dois faire dans la semaine. Et tous les soirs, je note ce que je dois faire le lendemain. Depuis peu, j’estime aussi le temps que me prendra chaque tâche. Cela m’oblige à utiliser au mieux ce temps. Par exemple, si je me donne 1h30 à écrire un article que je mettrai en temps normal 2h à faire, je ne suis pas tenté d’utiliser mon téléphone ou de traîner sur les réseaux. Enfin, cela me permet d’organiser ma journée de savoir plus ou moins ce que je ferai le matin et l’après-midi.

6- Se créer de la visibilité

Nous avons parlé, plus haut, de la prospection, d’aller au contact du prospect. C’est ce que l’on appelle d’outbound marketing.

Se créer de la visibilité est une autre stratégie pour trouver des clients quand on est rédacteur web débutant. C’est l’inbound marking : attirer le prospect vers soi.

Utilisez les réseaux sociaux pour vous faire connaître. Tous peuvent être utiles :

  • Linkedin, le réseau social professionnel, le meilleur endroit du web pour trouver des clients ;
  • Instagram, pour créer une communauté ;
  • Facebook, principalement pour intégrer des groupes de rédacteurs web afin d’élargir son réseau.

Créer votre site peut également vous aider à trouver des clients, bien qu’il faudra être patient.

Enfin, essayez de garder du temps pour rédiger et proposer des articles invités. L’article que vous allez écrire sera publié sur un autre blog : l’occasion pour vous d’être connu par ses lecteurs.

7- Se former

Que vous soyez autodidacte ou élève d’une formation en rédaction web, vous devez acquérir des connaissances pour exercer ce métier. Votre erreur serait de penser que tout le monde peut devenir rédacteur web du jour au lendemain. C’est faux. Il s’agit d’un métier complexe.

Suivre une formation est bien plus avantageux que d’être autodidacte, mais cela représente un coût. C’est un investissement. La formation vous permettra d’avoir rapidement les connaissances nécessaires, de faire des exercices et de faire des erreurs.

Un autodidacte devra passer du temps à s’entrainer de son côté pour ne pas faire les erreurs avec des clients. Apprenez le métier de rédacteur web en répétant les idées évoquées en point 2 de cet article. Essayez également d’être bénévole pour avoir de l’expérience. Petit à petit, vous pourrez avoir des petits clients.

Voici une bonne formation en rédaction web que je peux te conseiller.

8- Définir son tarif

Imaginez : vous êtes au téléphone avec votre premier prospect, tout se passe bien, il semble séduit. Vous êtes sur le point de décrocher votre première mission. Puis arrive la question fatidique :

“Quel est votre tarif ?”

Vous aurez chaud tout un coup si vous n’y avez pas réfléchi en amont. “Euuuuuuh” n’est pas une réponse envisageable.

Vous pouvez définir votre tarif :

  • au mot. Pour ma part, c’est 0,09 € le mot, soit 90 € pour 1 000 mots.
  • à l’heure. Me concernant, je suis à 40 € de l’heure. J’utilise ce type de tarif lorsque je fais de l’optimisation SEO et de l’analyse.
  • au forfait. Je n’en propose pas pour le moment. Proposez un pack, par exemple 350 € pour 4 articles de 1 000 mots (au lieu de 360 €).

Comment définir son tarif en rédaction web ? Il s’ajuste selon l’expérience. Le mien a beaucoup évolué jusqu’à ce que je trouve celui qui me convient. Gardez en tête que tout ce que vous allez gagner ne vous reviendra pas : 22% de votre CA trimestriel sera renversé aux impôts. Ne fixez donc pas un tarif trop faible.

9- Lutter contre le syndrome de l’imposteur

C’est un classique chez l’entrepreneur et chez le rédacteur web débutant : le syndrome de l’imposteur. De temps en temps, vous aurez le sentiment de ne pas mériter votre revenu, ou de ne pas avoir les compétences nécessaires pour satisfaire les attentes des clients. Peut-être que vous n’oserez pas contacter un gros prospect, par peur de ne pas être à la hauteur.

Vous aurez peut-être raison.

Mais il faut quand même tester. Vous êtes à la hauteur ? Tant mieux, c’est super ! Votre confiance et votre moral seront à leur paroxysme. Vous n’êtes pas à la hauteur ? Tant pis, pas grave, y’a plein d’autres personnes qui ont besoin de vos services. Au moins, vous aurez essayé et vous n’aurez pas de regret.

Vous êtes rédacteur web. Certes débutant, avec peu d’expérience, mais vous êtes rédacteur web ! C’est votre métier ! Vous avez des connaissances que peu de personnes ont. Vous connaissez bien plus de choses que vos clients.

Moi aussi, lorsque j’étais rédacteur web débutant, je n’avais pas confiance en moi et en mon travail. Ça s’est fait petit à petit, notamment grâce à mes clients. En répondant à leurs questions, je prenais conscience que j’avais bel et bien des connaissances. Ça vous arrivera, à vous aussi.

10- Avoir le mindset de l’entrepreneur

En étant rédacteur web freelance, vous êtes chef d’entreprise et il faut en avoir conscience. Votre objectif est de générer un maximum de chiffres d’affaires. Et pour cela, il faut avoir le mindset de l’entrepreneur.

En regardant des vidéos, en écoutant des podcasts, en se rendant à des conférences, vous aurez cet état d’esprit.

Grosso-modo, pour être entrepreneur, il faut être :

  • ambitieux ;
  • déterminé ;
  • patient ;
  • optimiste ;
  • courageux ;
  • dans l’action :
  • créatif.

C’est en ayant cet état d’esprit que vous pourrez surpasser les obstacles, apprendre de vos erreurs, et vous améliorer, jour après jour.

Voilà ce qu’il y a à savoir si tu es rédacteur web débutant ! J’espère t’avoir apporté l’aide dont tu as besoin 😊 N’hésite pas à me contacter si tu souhaites avoir d’autres conseils ou simplement développer ton réseau 😉

Partage cet article s’il t’a été utile, pour que d’autres rédacteurs web débutants puissent en profiter 🔥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *