Clermont-Ferrand, Auvergne, France
06 01 19 83 63

Comment faire une fiche produit ?

Rédacteur web SEO à Clermont-Ferrand, je booste votre trafic grâce à du contenu optimisé.

Comment faire une fiche produit ?

Comment faire une fiche produit ?

En e-commerce, la fiche produit est indispensable pour convaincre les clients à acheter ce que l’on vend. Son rôle est de décrire le produit et de donner envie au visiteur de le mettre dans son panier. Faire une fiche produit de qualité n’est pas si simple car elle doit être la plus complète et précise possible. Idéalement, elle doit comporter les éléments suivants :

  • un texte ;
  • une image ;
  • une vidéo ;
  • un bouton d’achat ;
  • un prix.

Entre le SEO, le storytelling, le cross-selling et les règles de rédaction web, entre autres, les paramètres pour réussir une fiche produit sont nombreux. Voici les 13 éléments qu’il faut maîtriser.

Comment rédiger une fiche produit ?

1- Faire une fiche produit qui donne un maximum d’informations

Revenons aux bases. La fiche produit est la page web de votre site qui présente un produit précis de votre collection. A ne pas confondre avec la page catégorie, qui, comme son nom l’indique, présente l’intégralité des produits d’une même catégorie. Par exemple, tous vos costumes pour garçons si vous avez une boutique en ligne de déguisements. Si l’on clique sur le déguisement pirate, on accède à la fiche produit.

L’internaute a cliqué sur ce produit précis parce qu’il est intéressé. Il souhaite l’acheter mais a encore quelques doutes à son sujet, mais souhaite en savoir davantage. Il va alors regarder l’image, le prix, et la description.

Dans la description, donnez un maximum d’informations. En tant que rédacteur web, je suis toujours abasourdi quand je vois des fiches produit faire 3 lignes. Ce n’est absolument pas suffisant pour être convaincant !

Soyez complet et précis. Ne laissez pas l’ombre d’un doute au prospect. Pensez bien qu’il est seul face à son écran. Sur le web, il ne peut pas poser ses questions au vendeur. Vous devez donc anticiper ses interrogations et y répondre dans votre texte.

Une bonne fiche produit explique :

  • l’origine du produit et de ses matières premières ;
  • sa fabrication ;
  • son entretien ;
  • ses bénéfices ;
  • ses limites ;
  • sa taille et son poids.

Vous pouvez prendre exemple sur cet exemple de fiche produit et toutes celles de ce site : https://www.en-pleine-forme.com/the-skyf/

2- Communiquer au client

Pour pousser les visiteurs de votre site e-commerce à acheter vos produits, vous devez vous adresser à eux. Cela doit se ressentir dans le vocabulaire et le ton que vous employez.

Par exemple, si vous vendez des produits à des adolescents, rapprochez-vous d’eux en utilisant des mots qu’eux seuls comprennent. Pourquoi pas du verlan, utiliser des emojis ou même des hashtags, sans tomber dans le cliché. Ce sont des procédés utilisés par des entreprises comme Netflix ou les fast-food. En lisant vos textes, ils auront presque l’impression de lire un message que leur pote leur a envoyé.

Au contraire, si votre catalogue est destiné à des personnes âgées, utilisez un ton calme et un vocabulaire plus soutenu. Pourquoi ne pas raconter une histoire qui pourrait les reconnecter à leur jeunesse ?

Tout ce travail stratégique est simplifié en dressant le portrait de son client idéal. En sachant à qui vous vendez vos produits, vous saurez comment leur parler.

Attention, conservez tout de même votre identité. Ne jouez pas un rôle dans le seul but de séduire. Vos clients doivent vous aimer pour qui vous êtes.

3- Réussir l’introduction

L’introduction est le début du texte de la fiche produit, que nous allons appeler description. Ce sont les premiers mots que vont lire les visiteurs du site.

Saviez-vous qu’il suffit de 4 secondes pour capter l’attention d’une personne ? Si après ces quelques secondes, le lecteur n’est pas convaincu par votre texte, il y a de fortes chances pour qu’il ne se donne pas la peine de continuer la lecture.

Réussir l’introduction est donc indispensable dès que l’on rédige du contenu sur internet. Encore plus dans le cas d’une fiche produit, où l’on cherche à vendre quelque chose.

Si l’intro de votre description est ratée, vous aurez du mal à vendre le produit en question. Voici quelques astuces pour réussir son introduction :

  • insérer une statistique, sans oublier d’indiquer la source ;
  • intégrer une citation ;
  • poser une question ;
  • oser une petite blague ;
  • raconter une courte anecdote…

Il existe d’autres techniques précises pour commencer un article de blog ou une fiche produit. J’ai d’ailleurs rédigé un article invité sur Conseils Marketing où je les dévoile.

4- Respecter les règles de rédaction web

La rédaction web, c’est le fait d’écrire pour le web. De rédiger le contenu que l’on trouve sur les sites. Écrire une fiche produit, c’est de la rédaction web.

Et c’est un métier. Il y a des règles précises à connaître et à appliquer.

Voici les principales règles en rédaction web :

  • faire des phrases courtes ;
  • aérer le texte en faisant des petits paragraphes ;
  • insérer au moins 2 sous-titres ;
  • avoir un vocabulaire varié pour éviter les répétitions ;
  • éviter les fautes d’orthographe ;
  • créer du contenu unique : pas de copier-coller ;
  • pas de blabla : aller droit au but sans répéter 2 fois la même choses.

Nous pouvons rajouter d’autres éléments comme tous les détails concernant le SEO, mais cela pourrait faire l’objet d’un article précis.

En clair, maîtriser les règles de rédaction web est indispensable pour réussir sa fiche produit. Sans cela, elle sera très désagréable à lire et absolument pas convaincante.

Comment structurer une fiche produit ?

Pour qu’elle soit vendeuse, une fiche produit doit être correctement structurée. Je ne vais pas parler du bouton d’achat et de l’affichage du prix car ce ne sont pas mes domaines d’expertise. Le design du site, ce n’est pas mon truc. En revanche, je sais qu’au-delà du texte, plusieurs éléments doivent apparaître sur une fiche produit. Notamment :

  • une photo ;
  • une vidéo ;
  • des avis clients ;
  • une FAQ…

En tout, je vais mentionner 6 éléments qu’il ne faut pas oublier sur une fiche produit.

5- Réussir les photos de son produit

Je ne suis pas un bon photographe, ce n’est pas mon domaine d’expertise. En revanche, j’ai eu l’occasion de participer à la rédaction d’articles pour un photographe, et cela m’a appris des choses. Maintenant, je sais notamment comment prendre une bonne photo de produit.

La photo doit être lumineuse. Je pense que c’est la base en photographie. Trop sombre, on ne voit rien. Trop lumineuse, ce n’est pas agréable. Il faut trouver le juste milieu.

Le meilleur moment pour prendre une photo est en début de matinée avant 10h, et en fin d’après-midi à partir de 17h. Entre ces deux créneaux horaires, le soleil est trop haut dans le ciel et donc trop éblouissant. Même par temps nuageux.

Évidemment, il est conseillé de favoriser la lumière naturelle. Si vous prenez une photo en intérieur, essayez également de profiter des rayons du soleil. Vous pouvez mettre un drap blanc devant la fenêtre pour atténuer la luminosité.

Mettez également le produit en valeur dans votre photo. Pourquoi ne pas créer une petite mise en scène pour que le client puisse se représenter une image positive du produit ?

Enfin, affichez plusieurs photos du même produit. Variez les angles. Permettez au client de connaître le produit sous toutes ses facettes. Rappelez-vous que le client ne peut pas voir le produit. Il ne peut pas le toucher si ne sentir. Il doit se contenter de vos photos. Elles doivent être le plus parlant possible.

Trouvez d’autres détails dans mon guide du e-commerce 🔥

6- Publier une vidéo

La vidéo n’est pas obligatoire, mais c’est un véritable plus. Contrairement aux images, la vidéo est en mouvement. Elle permet de voir le produit en utilisation et peut-être de connaître davantage de détails, de voir des choses que les photos ne révèlent pas.

Par ailleurs, la vidéo est très populaire en ce moment. La preuve avec les réseaux sociaux, tels que TikTok et Instagram, qui les mettent particulièrement en avant.

D’après une étude réalisée en 2020, le temps moyen passé sur un site ayant une vidéo augmente de 88%. Une page web qui a une vidéo a 2 fois plus de chances d’être partagée qu’une page sans vidéo. C’est un grand avantage pour, non seulement vendre votre produit, mais également améliorer la popularité de votre site.

7- Intégrer des avis clients

Les avis clients sont l’un des éléments les plus convaincants dans une fiche produit. C’est d’ailleurs indispensable pour tout business. Qui n’a jamais lu les avis en choisissant un restaurant pendant les vacances, ou en réservant un hôtel ?

Ces avis sont même plus importants que la description du produit. Certaines personnes lisent cette dernière en diagonal en pensant que “la marque ne vas pas dire du mal de son produit”. Or, les avis clients sont beaucoup plus sincères. Ils peuvent parfois donner des informations plus complètes que la description.

Sans ces avis, il manquera un sacré morceau à votre fiche produit !

8- Faire une fiche produit avec une FAQ

En vérité, il n’est pas nécessaire que la FAQ soit intégrée directement à votre fiche produit. En revanche, il doit y en avoir une quelque part sur votre site. Vous pouvez carrément créer une page pour la FAQ, ou bien la placer dans votre page d’accueil.

La Foire aux Questions va donner des informations supplémentaires à l’internaute. Ce sont des éléments que vous souhaitez mettre en lumière. Le visiteur de votre site va instinctivement aller jeter un oeil à votre FAQ : l’humain aime les questions et leurs réponses.

La FAQ est l’occasion de donner des renseignements par rapport à la fabrication de vos produits, à la livraison, le paiement ou le remboursement. Grâce à elle, démontrez aux visiteurs de votre boutique en ligne que vous avez tout prévu. Si un client rencontre un problème avec un produit, vous avez une solution. C’est un gage de sérieux et de professionnalisme qui donne confiance.

9- Faire une fiche produit en utilisant la technique du cross-selling

Le cross-selling, c’est le fait de vendre un produit complémentaire.

Dans une boulangerie, quand vous achetez du pain, on vous demande toujours s’il vous faut autre chose. Parfois, on vous demande si vous souhaitez acheter également la tarte en promotion aujourd’hui. Ce genre de proposition met l’eau à la bouche et peut inciter le client à consommer davantage.

Quand vous êtes en train de faire une fiche produit, proposez à la fin de la description quelques produits complémentaires ou similaires. Vous vendez des téléphones ? Redirigez le consommateur vers vos écouteurs. Vous faites la fiche d’une peluche ? Parlez également des draps que vous vendez !

L’intérêt du cross-selling est double : faire davantage de ventes, mais également conserver le visiteur avec vous. Imaginons qu’il découvre la fiche du produit qui l’intéresse, mais qu’il ne soit finalement pas convaincu. En proposant des produits similaires, vous pouvez l’aider à trouver son bonheur. Vous lui prouvez que vous êtes le commerce dont il a besoin.

10- Penser au maillage interne

Le maillage interne débute dès l’étape précédente avec le cross-selling. Mais en plus de lier vos produits entre eux, il faut également incorporer dans votre fiche produit le lien de vos articles de blog.

Pourquoi avoir un blog quand on a un e-commerce ? Parce que c’est grâce à lui que vous aurez de la visibilité sur Google et les autres moteurs de recherche. C’est le blog qui va apporter du trafic à votre site. C’est également à travers lui que vous pourrez apporter votre expertise.

Le blog consiste à répondre aux questions que se posent ses prospects. C’est une bonne manière de gagner leur confiance.

Pourquoi lier les articles de blog dans une fiche produit ? Pour apporter des précisions sur le produit en question ! Le maillage interne aide également au bon référencement de votre site. Enfin, il permet de conserver plus longtemps l’internaute sur le site, ce qui est apprécié par Google.

C’est un petit détail, mais il peut faire toute la différence avec vos concurrents qui, eux, ne vont pas le faire !

Quelles sont les techniques pour faire une fiche produit ?

Faire une fiche produit fait appel à des compétences précises telles que la maîtrise du SEO et du storytelling. Voyons dans quelles mesures. Nous allons également aborder le sujet de l’affiliation, qui nécessite également à rédiger une fiche produit.

11- Penser SEO en faisant une fiche produit

Le SEO est ce qui permet à une page web d’être trouvée sur Google. En répondant aux critères de ses algorithmes, un site est alors pertinent, et Google le met en avant.

Dans un e-commerce, une fiche produit n’est pas un élément essentiel à optimiser. Les pages catégories et les articles de blog sont prioritaires.

Cependant il ne faut pas délaisser le SEO de vos fiches produit. Certains éléments doivent être travaillés, tels que :

  • le Title ;
  • la balise Alt de vos images ;
  • le poids des images ;
  • attention au contenu dupliqué.

Prenez également le temps de vérifier le volume de recherche de vos mots-clés. Pour un même produit, quel terme faut-il utiliser ?

J’ai eu le cas avec une cliente qui commercialise des gants exfoliants en soie. J’ai effectué une longue recherche pour savoir sur quel terme je devais partir, entre les suivants :

  • gant exfoliant en soie ;
  • gant en soie exfoliant ;
  • gant de crin ;
  • gant de gommage ;
  • gant en soie gommage ;
  • gant de toilette gommant ;
  • gant de toilette exfoliant.

Cette étude de mots-clés est indispensable pour le succès du référencement de votre boutique en ligne.

Enfin, n’oubliez pas de vous procurer des backlinks !

12- Le storytelling

Pour le coup, le storytelling n’est pas indispensable pour faire une fiche e-commerce. Mais ça peut apporter un + non négligeable. Les internautes sont sensibles au storytelling, qui est le fait de décrire un produit ou d’expliquer quelque chose sous forme d’histoire. C’est un récit, agréable à lire, qui apprend des choses sur quelque chose ou quelqu’un.

Le storytelling est généralement utilisé pour la rédaction de pages à propos. Ma mienne n’y fait pas exception !

Vous pouvez utiliser cette technique pour mettre en scène votre produit. Attention cependant à maîtriser cette façon d’écrire.

13- L’affiliation

Avec l’affiliation, nous sortons du secteur du e-commerce. L’affiliation concerne principalement les blogueurs : c’est un moyen de diversifier ses revenus, et surtout d’avoir des revenus passif.

En fait, absolument tout le monde peut faire de l’affiliation. Il faut être partenaire d’une boutique, par exemple d’Amazon. C’est fait en quelques clics. Vous aurez accès à un espace partenaire, ainsi qu’à la boutique habituelle. Lorsque vous allez dans la fiche d’un produit, vous pourrez accéder à un lien spécial : le lien affilié. Si quelqu’un utilise ce lien pour accéder au produit en question et l’achète, vous recevrez un pourcentage du prix d’achat.

L’objectif de l’affiliation est donc de transmettre ces liens affiliés à un maximum de personnes. Vous pouvez bien-sûr les communiquer autour de vous, à votre famille et vos amis. Mais la meilleure façon de toucher un maximum de personne, c’est de créer un blog.

Généralement, il est conseillé de créer un site de niche, qui est spécialisé dans un domaine : le sport, les abeilles, les trottinettes, la musique, la vaisselle… Vous créez de nombreux articles de blogs très précis sur ce secteur. La concurrence sera faible et vous avez des chances d’être bien référencé. Dans vos articles, intégrez le lien affilié d’un produit que vous mentionnez dans votre article.

Il est aussi possible de décrire un produit précis, tel qu’une machine de sport, et de transmettre votre lien affilié. Ces fiches produit doivent être écrites d’une certaine façon. Votre objectif est de convaincre le lecteur d’utiliser votre lien affilié plutôt que d’entrer directement dans la boutique.

Pour cela, la meilleure façon est de parler de votre expérience avec ce produit. Si vous l’avez utilisé, expliquez le fonctionnement, le avant/après, des conseils d’utilisation… Vous pouvez d’ailleurs utiliser le storytelling pour raconter votre expérience.

Lorsque vous faites de l’affiliation, votre principale mission est de convaincre le lecteur de vous faire confiance et d’utiliser votre lien.

Faire une fiche produit est un métier

Vous l’avez vu, de nombreux éléments composent une fiche produit et ils doivent être travaillés pour être convaincants. Or, en tant qu’e-commerçant, votre métier n’est pas de faire des fiches produit. Vous avez d’autres choses à faire.

En revanche, c’est le métier du rédacteur web SEO. C’est mon métier 😉 Pour gagner du temps, de l’énergie et être serein, déléguer la rédaction de vos fiches produits à un professionnel ne peut être qu’une bonne idée.

Contactez-moi pour me parler de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *